Le raccord STORZ est un raccord symétrique à baïonnettes

L’accouplement s’effectue en plaçant les baïonnettes en face des encoches prévues à cet effet dans le demi-raccord opposé, qu’il s’agisse d’un système orientable ou fixe.
Le verrouillage s’obtient par rotation des douilles porte – baïonnettes dans le sens des aiguilles d’une montre, jusqu’en butée. L’étanchéité est assurée par la compression des deux joints. Des nervures extérieures facilitent la maniabilité et permettent le serrage à l’aide de clés spéciales.

Applications du raccord Storz:

Ce système de conception allemande est l’équivalent du système de raccord symétrique GUILLEMINfrançais. Il a donc les mêmes applications :
– eau : arrosage, irrigation
– hydrocarbure
– pulvérulents et granulats
– incendie (raccords du type refoulement)

Les + d’un raccord Storz :

Dans le cas de raccord avec douille orientable, on peut orienter les baïonnettes par rotation, tandis que la tubulure reste immobile : ainsi pas de frottement des joints entre eux, ni de torsion des tuyaux à accoupler.
– Raccords symétriques, donc les extrémités sont permutables.
– Il existe des pièces de transformation « STORZ – 1/2 symétrique »

Dimensions :

Les raccords dont la distance entre les baïonnettes est égale sont interchangeables, quel que soit le diamètre des douilles.

Matières :

Ces raccords peuvent être en :
– aluminium
– laiton
– acier inoxydable.

Joints :

Les raccords en aluminium et laiton sont équipés généralement de joints en NITRILE, et les raccords en acier inoxydable de joints en VITON;

+