Isoflash n°1 : Air comprimé

Désormais, ISOFLEX publiera 1 newsletter bimestrielle , axée sur les tuyaux industriels, leur conception, leurs utilisations, les différents fluides véhiculés et les préconisations d’emploi ainsi que  sur les certifications et homologations qui font et feront la force d’ISOFLEX

Dans ce premier numéro, nous allons parler de l’air, cela semble un sujet tout à fait anodin, et sans intérêt, on ne fait pas attention à l’air, c’est quelque chose de naturel, or cela devient un fluide dangereux lorsqu’il doit être transporté sous sa forme comprimée. Il conviendra donc de prendre quelques précautions et d’appliquer quelques règles de base.

Qu’est-ce que l’air comprimé ?

L’air comprimé est un flux d’air concentré à haute pression et à haute vitesse, qui peut causer des blessures graves à l’utilisateur et aux gens autour de lui. En effet, l’air comprimé est en soi un danger grave. Il peut pénétrer la circulation sanguine par le biais d’une blessure ou d’une entaille. Or une bulle d’air dans la circulation du sang est médicalement connue comme une embolie, c’est-à-dire une condition médicale dangereuse dans laquelle un vaisseau sanguin est bloqué. Dans ce cas, par une bulle d’air.

Dangers potentiels

Malheureusement, l’air comprimé provoque un certain nombre d’accidents de travail graves causés par des personnes non informées des dangers qui y sont liés ou qui ne respectaient pas les procédures adéquates.

 

Le Transport

Dans notre métier, nous allons aborder le sujet du transport de l’air comprimé dans des conduites souples.(tuyaux caoutchouc)

Ces tuyaux sont essentiellement régis par la norme EN-ISO-2398-2016 qui comporte 3 types, correspondant aux pressions de service, 3 classes , correspondant à la tenue aux huiles et 2 catégories correspondant aux température de service.

Type 1: Basse pression— Conçu pour une pression maximale de service de 10 bar

Type 2: Moyenne pression— Conçu pour une pression maximale de service de 16 bar

Type 3: Haute pression— Conçu pour une pression maximale de service de 25 bar

 

Classe A Non résistant à l’huile

Classe B Résistance normale à l’huile

Classe C Bonne résistance à l’huile

 

Catégorie N-T (température normale) −25 °C à +70 °C

Catégorie L-T (basse température) −40 °C à +70 °C

 

Vous retrouverez tout ces tuyaux  dans la gamme ISOFLEX Tuyaux Industriels sous les appellations, AIR 10 AIR 16 et AIR 25

 

Coups de fouet en cas de rupture d’un tuyau

En cas de rupture d’un tuyau ou d’un raccord, la pression d’air qui s ‘échappe provoque des coups de fouet violents pouvant infliger de graves blessures à une personne située à proximité. Les tuyaux et raccords doivent donc être conçus pour l’utilisation avec l’air comprimé. ( Raccords gros crans, colliers à griffes)

D’une manière générale, on évitera de monter des raccords dits  »hydrauliques » sur ces types de tuyaux. Tuyaux et raccords doivent être examinés régulièrement pour détecter l’éventuelle présence de dommages.

Il conviendra également de sécuriser ces tuyauteries équipées de raccords par le biais de câbles positionnés longitudinalement à l’intérieur ou à l’extérieur de la tuyauterie, ou par le biais d’estropes de sécurité fixées à chaque extrémité de la tuyauterie.

Vous retrouverez également tous ces raccords et colliers dédiés ainsi que ces systèmes de sécurisation dans le catalogue ISOFLEX Raccords Industriels.

norme nf - sapeur pompier

Homologation :

ISOFLEX est admis à la marque NF, Matériel Sapeurs Pompiers , et obtient l’homologation de son tuyau Luna 3 pour la fabrication des flexibles Aspiral EN 14557 + A1 – 2009 -Diamètres 45/70/110.