Tuyaux caoutchouc pour le transport de produits abrasifs

Un peu d’histoire :

 

L’usage des abrasifs (sable) date de l’age de pierre. Dans les temps récents, le papier abrasif a été produit et utilisé à Paris en 1760. L’émeri, déjà employé, a été broyé, criblé, classé à partir de 1828. Dès 1848, il a servi à la fabrication des meules à liant céramique.

      • La bauxite calcinée a été utilisée en 1868
      • Le grenat est utilisé depuis 1880
      • Le diamant synthétique, élaboré dès 1890 n’a été fabriqué industriellement qu’à partir de 1954
      • Le carboendum, obtenu en 1891 a été utilisé aussitôt
      • Le corindon synthétique obtenu en 1893 n’a été commercialisé qu’à partir de 1901
      • Le diamant utilisé, aggloméré en 1456 à Anvers , pour la taille des gemmes, n’a pris d’importance comme abrasif que depuis 1930
      • Borures et Nitrures ont commencé à être produits à partir de 1930.
      • Le sable existe depuis la nuit des temps
      • Le béton projeté a été utilisé pour la première fois en 1907

 

Isoflex propose une très large gamme de tuyaux caoutchouc et raccords destinés aux transports des produits abrasifs dans les applications, de sablage, gunitage, grenaillage, projection et transport de béton. 

 

Les tuyaux SAND de sablage ou de grenaillage utilisés généralement en voie dite  »sèche » et conforme à la norme EN3861 sont déclinés en 2 versions correspondant à l’indice d’abrasion, soit SAND 40 ou SAND 70 ( 40 ou 70 mm3)

L’indice d’abrasion d’un caoutchouc est toujours déterminée en mm3.

Il existe un test normalisé pour déterminer l’indice d’abrasion d’un caoutchouc.Le principe est le suivant, on applique une pression constante sur un morceau de caoutchouc, pendant une durée pré-définie, sur un cylindre en rotation dont le revêtement est recouvert d’un papier abrasif. L’indice d’abrasion (mm3) est  obtenu en mesurant le volume de caoutchouc disparu pendant le test.

 

Plus l’indice est faible plus la qualité du caoutchouc pour résister à l’abrasion est importante.

 

Ces tuyaux sont tous prévus pour un fonctionnement en service à 12 bars coefficient de sécurité 4. Ils peuvent être équipés de raccord de sablage spécifiques, en fonte malléable ou en nylon.

 

Les tuyaux GYPSO sont destinés généralement à des applications en voie dite  »humide », pour le gunitage et/ou la projection d’enduits et de mortier. Ils peuvent être également déclinés en version 40 et 70 mm3, bien que les utilisations en voie dite  »humide » restent peu abrasives. Les pressions de travail standards sont de 40 bars GYPSO40 avec un coefficient de sécurité de 3. Ils sont également déclinés sur demande en version 16 et 20 bars avec un coefficient de sécurité de 3. Ils peuvent être équipé de raccords à cames sertis en fonte malléable spécifiques à ces applications. Des version de raccords à passage intégral sont également disponibles.

 

Méthode de projection par voie humide :

 

Les tuyaux GRIT

 

Tuyaux très robustes, sont destinés à l’aspiration et au refoulement de produits secs ou humides tels que graviers, sable, limailles, poussières etc.. Ils sont également déclinés dans les 2 versions 40 et 70 mm3 GRIT 40 – GRIT 70. Nous pouvons les équipés de toutes sortes de raccords à sertir, brides, Cam Lock, raccords type Victaulic etc.

Une version de ces tuyaux aspiration/refoulement pour usage très sévère avec tube intérieur para-blond , et raccords à brides en aluminium à passage intégral est également disponible sur demande. Les tuyaux nappés métallique GRIT 85 sont eux destinés à la projection de béton par voie sèche et au refoulement et pompage de béton par voie humide sous 85 bars de service. Ils sont généralement équipés de raccords type Victaulic sertis par nos soins.

 

Méthode de projection par voie sèche :